Bio

Je suis une chargée de recherche CNRS, travaillant pour le Laboratoire d’Automatique, de Mécanique et d’Informatique Industrielles et Humaines, à l’Université Polytechnique Hauts-de-France. Avant cela, j'étais en postdoc dans le projet Digitrust de l’Université de Lorraine où je travaillais à la céation de projets de recherche transdisciplinaires. Je suis aussi chercheuse associée au Centre Internet et Société du CNRS (UPR 2000). Auparavant, j’ai soutenu ma thèse intitulée “Utilisabilité : haute sécurité en basse technologie” à l’ IRIF dans l'équipe Graphes et Algorithmes Distribués, qui a reçu le prix PSL 2020 de la meilleure thèse à l’interface Sciences/Humanités. J'étais encadrée par Nicolas Schabanel et Ted Selker, avec qui j’ai travaillé sur l’utilisabilité de la sécurité et ses applications aux systèmes de vote.

Travaillant à l’intersection de plusieurs domaines, je n’ai pas la même expertise qu’une spécialiste d’un domaine, ce qui me mène à faire des collaborations avec un grand nombre de chercheurs et d’experts de différents laboratoires. Je fais donc partie de plusieurs groupes de recherche, comme le Random Sample Voting Project, où je suis chargée de l’organisation d'élections avec RSV, Chôros et le POP Special Exploratory Committee, un nouveau parti-plateforme pour diffuser le principe de démocratie en temps-réel. J’ai aussi récemment commencé à travailler sur les élections américaines avec le Caltech/MIT Voting Technology Project. Cela me permet de relier les différents domaines tout en vérifiant que les méthodologies sont fiables et que les résultats sont obtenus rigoureusement.

Je suis généralement très ouverte aux nouvelles collaborations, n’hésitez donc pas à m'écrire si vous avez une idée ou voulez vous joindre à l’un de nos projets. Après dix ans de pratique activiste discontinue, j’ai aussi récemment décidé de m’impliquer plus dans le côté académique des études queer et de théorie du handicap, et suis en train de réunir une petite équipe en vue de traduire les travaux majeurs du domaine en français. Cela m’a récemment poussée à commencer une deuxième thèse en géographie du handicap, sous la direction de Jacques Lévy, dans la chaire d’Intelligence Spatiale de l’Université Polytechnique Hauts-de-France.

Je suis en train de publier un livre sur l’utilisation du hasard dans les institutions politiques. Je participe aussi à l’organisation d’un Groupe de Travail CNRS sur le droit et les humanités numériques, évolution d’un séminaire co-organisé avec des collègues de l’EHESS, où j’organiserai bientôt deux séances sur la géographie du handicap dans le cadre du séminaire de psychopolitique.

Je suis en ce moment à la recherche d’une personne à encadrer en doctorat (thèse financée par l’UPHF), sur le sujet de la biométrique oculaire (sans entrer dans les méthodologies standards, le but n’est pas de recréer minority report). Tous les profils sont les bienvenus, avec en priorité les personnes ayant une expérience en informatique ou en sciences cognitives. La fiche du projet se trouve ici.

Si vous voulez en savoir plus sur moi personnellement, c’est ici.

Intérêts

  • Interactions Humain-Machine
  • Securité et Cryptographie
  • Théories Queer et Crip
  • Design d’Institution
  • Géographie du handicap
  • Théorie des Graphes
  • Théorie de la Complexité
  • Théorie du Vote, e-Democracy
  • Histoire Politique
  • Copyright/données publiques

Formation

  • Doctorat en Géographie, 202?

    Chaire d'Intelligence Spatiale, UPHF

  • Doctorat en Utilisabilité de la Sécurité, 2019

    Institut de Recherche en Informatique Fondamentale

  • Diplôme de l'ENS, 2016

    Ecole Normale Supérieure de Paris

  • Master Parisien de Recherche en Informatique, 2015

    ENS de Paris et Université Paris VII

  • Licenses de Mathématiques et Informatique, 2012

    Université Paris VII

Projets

Expériences en cours

Aidez-nous en participant.

Mathématiques Discrètes

Formalisation pour la forme.

Planétologie

Comment faire des cartes de Pluton.

Systèmes de Vote

Institutions, technologies, et êtres humains.

Théories Queer et Crip

Temporalités, spatialités, et intersection d’identités.

Utilisabilité de la Sécurité

Améliorer la sécurité en mettant l’humain au centre du système.

PhD Thesis

Usability: low tech, high security

I defended my thesis titled Usability: low tech, high security on June 21st, 2019, before the following jury (final report):

Directors: Nicolas Schabanel and Ted Selker;

Reviewers: Michelle Mazurek (report), David Naccache (report), Peter Y. A. Ryan (report);

Examiners: Adrian Kosowski and Marine Minier (president of the jury).

Publications majeures

liste complète, note sur les noms

(2020). Cue-Pin-Select, a Secure Mental Password Manager. IEEE Computers, Software, and Applications Conference (COMPSAC).

PDF

(2020). Origami voting: a non-cryptographic approach to transparent ballot verification. 5th Workshop on Advances in Secure Electronic Voting – VOTING’20.

PDF

(2020). Towards an Empirical Cost Model for Mental Password Algorithms. CHI ‘20 Extended Abstracts on Human Factors in Computing Systems.

PDF

(2018). Improving security and usability of passphrases with guided word choice. Proceedings of the 34th Annual Computer Security Applications Conference, ACSAC 2018, San Juan, PR, USA, December 03-07, 2018.

PDF Diapositives DOI

Enseignement et Vulgarisation

Articles de Vulgarisation

Dans Tangente et la brochure du CIJM.

Enseignement

Principalement à l’EIDD et avec Animath.

Présentations et posters

Dans les lycées et à Worldcon

Contact

  • prénom.nom@gmail.com
  • Paris,
  • Je suis généralement joignable la nuit, vivant aux horaires californiens.
  • Skype Me